A la question : "Kasto cha ?" nous repondons "Ramro cha !". Traduction : "Comment ca va ?" - "Ca va bien !"

Fideles au programme, c'est la premiere occasion que nous ayons pour ecrire un message. Nous sommes a Kandhbari, 1er gros village, que nous avons rejoint en 6 jours de marche.

Retour en arriere : apres 14h de bus de nuit, nous sommes bien arrives a Biratnagar (sud/est - frontiere indienne) et avons finalement pu trouver un avion pour Taplejung 2 jours plus tard. Nous ne voulions pas refaire 2 jours de bus dans la montagne sur des routes dangereuses, la conduite nepalaise etant plus qu'effrayante. Apres 2 jours d'attente a regarder la vie de la ville, l'avion etait prevu a 8h30 et est parti a..... 11h00. Petit avion 10 places, on voyait le pilote, 30mn de vol au dessus des montagnes et il faisait tres beau. Et en prime, de tres belles vues sur la chaine himalayenne.

"L'aeroport" de Suketar est a 2450m et la piste d'atterrissage est bien courte, en terre, mais tout s'est bien passe. De la nous sommes partis a pied en suivant le chemin que nous avions prevu, plein d'allegresse et de..... courbatures les 1ers jours, car le probleme ici, c'est que ca monte et ca descend tout le temps. 1er jour, 1600m de descente, donc mal aux cuisses. 2eme jour 1600m de montee, donc mal aux mollets. 3eme jour, le sac pese 8000 tonnes. 4eme jour, on se demande ce qu'on fait la. 5eme jour tout commence a aller mieux, les courbatures disparaissent et voila... Mais ca on le savait.

Nous traversons tellement de villages et rencontrons tellement de gens qu'il n'y a pas de probleme d'itineraire. Les gens sont toujours ravis de nous indiquer la route. Nous ne passons vraiment pas inapercus car il n'y a jamais de touristes qui viennent ici et nous sommes souvent devisages avec curiosite. Les enfants viennent nous voir pour tester leur anglais car ils nous croient americains. Personne ne sait ou est la France. Pour eux, blanc = americain. Le montage de la tente est aussi un grand objet de curiosite, les enfants veulent visiter l'interieur de notre "sano ghar" ("petite maison"). Et en plus, comme nous apprenons quelques mots de nepali, les gens sont a la fois surpris et contents. Mais nous avons encore des progres a faire !

Nous dormons soit sous la tente (une fois a 2900m avec de la neige autour, une fois au milieu d'un village, etc...) soit chez l'habitant ou nous avons passe de beaux moments, toujours bien accueillis.

A moins de 1500m, il fait tres chaud en journee et il fait tres beau. En altitude, il fait froid la nuit. Nous nous habituons au plat national, le dal-bhat (riz/soupe de lentilles/legumes) et nouilles chinoises. C'est tout ce qu'on trouve a manger dans les villages ainsi que des bananes en basse altitude. Nous buvons du the ("ciya") ou de l'eau filtree des torrents.

Apres cette pause reparatrice de 2 jours a Kandhbari, nous repartons pour 8 ou 9 jours jusqu'a Lukla ou nous serons alors au pied de l'Everest. Lukla est le prochain gros village d'ou pourra sans doute etre poste le prochain message.

A bientot donc, au pied du geant du monde.

 

P1070972

Dans les rues de Biratnagar

P1070974

 

P1070992 Arrivee a Suketar a 2450m

 

P1070995 Et c'est parti pour 5 mois !

 

P1080005 Premiere passerelle himalayenne

 

P1080014 Soiree en famille

 

P1080020 Bivouac a 2900m

P1080022 Lors de notre bivouac, une famille tibetaine de passage sur le chemin

 

P1080029

Le Kanchenjunga, 8586m depuis un col a 3000m

 

P1080054 Les spectateurs pendant l'installation

P1080059 Dans le village de Nundhaki

 

P1080072 Accueillis chez Indira et Khomel pour la nuit

 

P1080091 L'epoque des labours dans les rizieres

P1080093 Reparation d'un toit en paille de riz

 

 

P1080094

Sur la route, les ecoliers marchent avec nous