Nous voici prêts a sortir du Laos, ce beau pays, dont les habitants nonchalants et accueillants nous ont séduits et dont les paysages sont doux par leurs reliefs et leurs couleurs.

Depuis notre dernier message ou nous étions arrives dans le sud du pays a Pakse, nous avons continue notre descente vers la frontière du Cambodge en faisant halte a Champasak.

Au passage, nous avons arrose notre 4eme mois de voyage a la boisson locale.

P1020616

Nous avons croise des ateliers de fabrication de bouddhas. Certains sont moulés, d'autres sont directement sculptés dans la pierre, puis polis et recouverts de peinture dorée. Il faut dire que le nombre de temples est si important que la demande en bouddhas est conséquente.

P1020636

Celui-ci, aperçu au loin par hasard lors d'une ballade en vélo en pleine campagne illustre bien le fait que les laotiens ont le bouddha facile et généreux...

P1020719

Ci-dessous scène typique dans un bus local : a chaque arrêt, des marchandes de nourritures en tout genre prêtes a consommer (fruits, riz, viande, brochettes, légumes, poisson, etc...) investissent l'allée du bus et font commerce. On ne risque pas de mourir de faim au Laos, même sur les longs trajets !

P1020649

Quelques km a vélo nous font traverser de petits villages tranquilles ou nous croisons de nombreux enfants souriants. Il y a beaucoup de "sabaidii" (bonjour) dans l'air. Des que nous nous arrêtons, si l'un d'entre eux nous repère, nous sommes rapidement entoures par toute une colonie. Nous les faisons bien rire en essayant de parler Lao.

P1020717

Après Pakse, changement de véhicule pour rejoindre Champasak : 2 heures de pirogue sur le Mekong dans la fraicheur du petit matin sont bien agréables.

P1020744

Champasak est un tout petit village qui paresse langoureusement le long du Mekong et qui incite a en faire de même. La vie est dure, les amis, si vous saviez !

P1020841

Avec courage, nous partons quand même a vélo sous la chaleur découvrir le Vat-Phu, une ancienne cite khmère classée Unesco. Ce site a été occupé successivement par plusieurs temples dès le Ve siècle. L'ensemble des constructions visibles ont été construites par les Khmers qui administrèrent le Laos pendant une grande partie de l'Empire khmer (Xe au XIIe siècle).

Le site se situe sur les pentes d'une montagne sacrée, ce qui nous permet d'avoir une vue élargie sur la plaine du Mekong.

P1020759

P1020778

P1020763

P1020784

Le lendemain, nous traversons en tuk-tuk le Mekong en prenant un ferry très local car nous avons un rendez-vous a ne pas manquer sur l'autre rive avec "Khum", jolie jeune fille de 40 ans.

P1020806

P1020792

Et voici ci-dessous notre compagne de quelques heures, Khum, qui nous a transportes sur son dos autour de son village.

P1020808

P1020821

D'en haut, la vue est impressionnante, agrémentée par tangage et roulis car mademoiselle a les hanches larges et le pas lourd. Malgré les bruits fréquents produits par ses extrémités, Khum est douce et délicate, même si les caresses révèlent un poil dru et raide.

P1020817

P1020829

Ce fut pour nous une expérience amusante, même si Nat ne se sent pas prête a traverser l'Asie sur cette monture.

Puis retour a Champasak par le même chemin en passant par la gare des ferries...

P1020837

------------------------------------------------

Nous terminons notre périple laotien dans l'extrême sud, dans une zone appelée "les 4000 Iles". Nous ne les avons pas comptées, mais l'ensemble d'iles et d'ilots sur cette partie très large du Mekong forme un paysage très "carte postale" avec les cocotiers, bananiers et bungalows en bambou. La vie y est douce et chaude et pour paraphraser le Lonely Planet "les iles pourraient se mettre a dériver vers le Cambodge sans que ses habitants ne bougent de leur hamac..."

P1020847

P1020843

Nous avons choisi de nous arrêter sur l'ile de Don Kon.

P1020896

P1020897

La aussi une ballade a vélo nous a permis de faire le tour de l'ile et de découvrir quelques chutes impressionnantes formées par le Mekong contraint entre tous ces ilots, puis qui redevient calme pour former de belles plages.

P1020864

P1020871

P1020883

35 degrés a l'ombre, les fruits-shake noix-de-coco-banane sont très rafraichissants. Comment imaginer d'ici les frimas auxquels les fidèles lecteurs de ce blog sont confrontés !

P1020852

-----

Maintenant, retour vers la Thaïlande pour d'autres découvertes.

A bientôt.

PS : Nous vous rappelons que vous pouvez visualiser notre parcours en cliquant sur "Ou sommes-nous en ce moment" en haut a droite de cette page, puis en zoomant (+) ou (-) et en déplaçant la carte.