En arrivant a Quito, 2eme plus haute capitale du monde (2850m), apres La Paz en Bolivie, nous avons ressorti les polaires car la temperature n'est plus la meme qu'aux Galapagos. Nous logions au coeur de la vieille ville coloniale.

La ville est entouree de volcans, mais nous n'en verrons pas les sommets car, durant 3 jours, ils etaient dans les nuages.

P1060608

P1060619

P1060646

P1060647

 

Non loin de Quito se situe la ligne de l'equateur, latitude 0... Le site de "La Mitad del Mundo" est a une vingtaine de kilometres et c'est le lieu ou ont ete faits au 18eme siecle par des scientifiques francais les calculs permettant d'etablir precisement la situation de l'equateur et les dimensions du globe terrestre. C'est un peu le seul interet de l'endroit, car l'equateur passe ailleurs dans le monde ! C'est plutot commercial et touristique, mais c'est un peu un passage oblige pour les photos avec un pied de chaque cote de la ligne.

P1060628 A cheval sur l'equateur !

P1060632

P1060640 Colibri.

 

Nous quittons Quito tot (!) pour Latacunga vers le sud. Nous avons decide d'aller explorer les andes equatoriennes en faisant a pied la Boucle de Quilotoa, en 5 jours. Quilotoa est un village situe a 3900m au bord d'un cratere volcanique au fond duquel il y a un lac. Pour y arriver, nous avons traverse quelques villages a la culture andine tres marquee.

Nous sommes partis de Sigchos et sommes passes par Isinlivi, Chugchilan, Quilotoa et Zumbahua, alternant montees, descentes, entre volcans, vallees encaissees, canyons et patchwork de couleurs sur les pentes cultivees.

Nous avons decide de faire ce dernier trek en version "legere" en laissant tout le materiel de bivouac a l'hostal de Quito ou nous reviendrons avant notre depart pour la France. Nous avons loge dans des hostals simples et familiaux, facilitant les contacts avec les populations locales, toujours tres accueillantes et souriantes. Nous n'avions pas de carte et il nous a ete facile de trouver notre chemin en le demandant aux personnes croisees sur notre route.

P1060653 Pause repas.

P1060658

P1060659

P1060688 Dans la cour de recre d'une ecole, pendant que les garcons jouent au foot, les filles papotent.

P1060690

P1060693 Le cratere de Quilotoa.

P1060777 Au fond du cratere.

P1060726

P1060709 Lupins sauvages et autre fleurs.

P1060736 Le village de Quilotoa, 3900m.

P1060731 Partie d'Ecuavolley, pratiqué dans tous les villages. 3 contre 3, un filet a 3m, et des passes ou on a le droit de "coller" le ballon pour feinter l'adversaire.

P1060735 Un bel alpaga regardait le match de volley.

P1060749 La salle commune d'un "hostal". La grande fille de la maison apprend sa biologie. Le poele a bois (a gauche) est le bienvenu des 17 heures car il fait tres froid.

P1060774

P1060763 Sur la route du retour vers Zumbahua, a pied plutot qu'en bus.

 

Des voyageurs rencontres a Quilotoa et qui venaient de la cote nous ont raconte qu'ils avaient pu y voir des baleines. Entre juin et septembre, ces grosses betes venant de l'Antarctique viennent se reproduire dans les eaux plus chaudes de la region de Puerto-Lopez. Nous avons donc saute dans un bus (en fait 3) pour profiter de cette occasion unique et avons rejoint l'ocean Pacifique.

P1060788 Les pecheurs ramenent le poisson sur la plage ou il est vendu.

P1060791

P1060789

P1060797

P1060813 Un peu de farniente avant de partir voir les baleines...

P1060816

 

En 3 heures de navigation, nous avons pu apercevoir une dizaine de baleines a bosse ainsi qu'un groupe d'une trentaine de dauphins sur la route du retour.

Baleine

Baleine_PuertoLopez2

Baleine_PuertoLopez3

 

Pour notre derniere journee au bord du Pacifique, nous avons rejoint la belle plage de Los Frailes, a quelques kilometres de Puerto-Lopez. L'eau etant plus chaude qu'au Galapagos, cette derniere baignade a ete tres agreable.

P1060819

P1060826

P1060823

P1060828

L'hostal dans lequel nous logions a Puerto-Lopez est tenu par un biologiste qui mene un projet ecologique pour la sauvegarde de la foret a l'ouest de Quito en partenariat avec une equipe de caennais. Le monde est petit !

Nous avons ete seduits par son projet et avons decide d'aller passer 6 jours dans sa reserve forestiere afin de decouvrir les cultures de cacao et cafe qu'il y pratique. Un circuit de 4 jours en foret sous tente, avec une equipe de ses benevoles et lui-meme devrait nous permettre d'observer faune et flore de la foret equatorienne.

Le prochain message racontera cette derniere etape de notre voyage puisque le retour depuis Quito pour la France est maintenant programme pour le 15 juillet.

A bientot...