Apres cette pause au bord du Pacifique et avant de quitter le Perou, nous avons repris les routes andines et, apres une halte a Cajamarca (2750m), petite ville aux allures coloniales, nous nous sommes diriges vers Celendin, sur une belle route non asphaltee mais en bon etat, qui serpente pendant 4 heures a travers les alpages. On se croirait tantot en Suisse, tantot dans le Massif Central, mais nous sommes quand meme entre 2000 et 3000m. Plein de vaches et de bidons a lait sur le bord de la route. C'est la premiere fois au Perou que nous rencontrons des troupeaux de vaches elevees pour le lait : c'est d'ailleurs ici la region du fromage et des yaourts.

Depuis Celendin, nous nous enfoncons un peu plus vers l'est dans les montagnes, pour rejoindre en 5 heures le tout petit village de Tingo, par une piste beaucoup plus sinueuse et vertigineuse. Nous y retrouvons une vegetation de plus en plus tropicale, car nous nous rapprochons de l'Amazonie. La region s'appelle d'ailleurs "Amazonas".

C'est depuis Tingo (1900m) que nous avons prevu de monter a pied vers le site archeologique de Kuelap, perche a 3000m d'altitude. Trois heures de grimpette pour 1100 metres de denivelee, mais quelle recompense au sommet ! Les vues sur les montagnes environnantes sont magnifiques !

Kuelap est une forteresse des Chachapoyas, un peuple des Andes qui la construisit au Xe siècle. Avec le Machu-Picchu, il s'agit de l'un des lieux archeologiques les plus importants des Andes. Cette forteresse est constituee de gigantesques plates-formes empilees les unes sur les autres et mesure 600 metres de long sur 100 metres de large. Elles supportent presque 400 constructions en pierre de forme majoritairement cylindrique. Certaines de ces constructions sont decorees de frises.

Les murailles defensives tres impressionnantes atteignent jusqu'à 25 metres de hauteur et ont trois portes d'acces en forme d'entonnoir. Pour y entrer, il faut passer par un chemin qui se retrecit jusqu'à ne laisser passer qu'une seule personne. On dit qu'il a fallu plus de pierres pour construire cette forteresse que pour la grande pyramide d'Egypte.

Ce lieu sauvage, quasi desert (nous etions 4 visiteurs), moins repute que le Machu-Picchu mais tout aussi mysterieux merite vraiment les efforts deployes pour l'atteindre.

P1060108 Vue du sommet.

P1060115 Le mur d'enceinte.

P1060114 La porte principale.

P1060120 Une des tours, point culminant.

P1060129

P1060132

P1060135 Ruines des habitations circulaires.

P1060141 Une des habitations a ete reconstituee.

P1060155 L'entree en forme d'entonnoir.

Apres cette derniere escapade andine, nous avons repris la direction des cotes du Pacifique vers Chiclayo pour une derniere page historique.

Depuis Chiclayo, nous sommes alles a Lambayeque visiter le plus beau musee du Perou, celui du Señor de Sipan.. C'est ce que pretendent les guides et c'est vrai !

A 35 km au sud de Chiclayo, en 1987, ont ete fouillees des tombes que certains soupconnaient etre celles de personnages importants de la culture Moche (prononcez "Motché"). Ce fut la plus grande decouverte archeologique faite au Perou depuis 50 ans. Depuis 1750 ans des rois moche gisaient la, entoures de plus de 1000 objets parmi les plus fins de l'art mochica. Plein d'or, d'argent, de pierres precieuses, etc... Les motches pensaient qu'apres la mort, une autre vie continuait sur le meme mode : donc le seigneur etait enterre avec tous ses bijoux et objets d'apparats, entoures de femmes, enfants, gardes, animaux et objets de la vie quotidienne. Tous ont du etre sacrifies pour etre enterres avec lui. Sympa !

Ces objets extraordinaires sont mis en valeur de facon superbe dans ce magnifique musee, avec egalement des reconstitutions des tombes, des explications sur le travail des archeologues, des photos des fouilles, etc... Mais les photos sont interdites dans le musee, il n'y en aura donc pas sur le blog.

 

Pendant que nous etions a Chiclayo avaient lieu le deuxieme tour des elections presidentielles. Il restait 2 candidats  : Keiko, fille de l'ancien president Fujimori et Ollanta. C'est Ollanta Humala qui l'a emporte avec environ 2% d'ecart. Nous craignions un peu d'agitation (joie ou colere) mais a Chiclayo, tout etait calme a part le fait que la vente d'alcool etait interdite la veille et le jour du vote.

Puis nous avons repris la route, toujours plus vers le nord. A Tumbes, nous enchainons avec un autre bus, equatorien cette fois. Apres avoir longe par la Panamericaine Norte, les cotes desertiques du Perou et ses derniers villages "balneaires", nous sommes arrives a Zarumilla, frontiere avec l'Equateur. C'est ici que nous avons quitte le Perou.

Nous aurons passe 1 mois et demi dans ce pays que nous revions de voir. En plus de ses cordilleres superbes, nous avons decouvert une culture andine tres marquee dans les montagnes, contrastant avec les modes de vie des regions cotieres. En plus de la civilisation Inca, nous en avons decouvert de nombreuses autres qui l'ont precedee et ont laisse des vestiges non moins importants et pourtant peu connus en Europe.

Nous decouvrirons maintenant l'Equateur. C'est de la que sera poste le prochain message.

En bonus, une idee des installations d'eau chaude des douches de certains de nos hostals, rencontrees en Amerique du Sud. Douche electrique : sur le tuyau est installe un mini "chauffe-eau". Attention aux "chataignes" si on leve les bras trop haut !

P1060159

A bientot ...