Au revoir la Bolivie ou nous nous sommes sentis bien, autant par son ambiance, ses habitants que ses paysages. Nous y sommes restes 1 mois et nous n'y avons pas vu le temps passer.

Nous voici maintenant au Perou. Nous avons passe la frontiere a quelques kilometres de Copacabana, avons longe le Lac Titicaca jusqu'a Puno. De Puno se programme en general la visite des iles flottantes (pas les desserts, hein !). Mais notre timing et le cote tres (trop ?) touristique des lieux nous ont fait filer directement a Arequipa.

Arequipa est la deuxième ville la plus peuplée du Perou, situee au pied du volcan Misti. Construite par les espagnols, elle contient en son centre le plus grand couvent du monde, le Monasterio Santa Catalina, classé au patrimoine mondial et que nous avons visite. Il a été construit en 1579 et sa surface est de plus 20 000 m2. Il est si vaste qu’il ressemble à une ville avec ses rues, ses jardins, ses cloîtres et ses parcs. Il hébergeait 450 recluses qui n’avaient aucun contact avec le monde extérieur. Aujourd'hui, il n'abrite plus qu'une vingtaine de religieuses cloitrees. Dans ce couvent, nous avons eu l'impression de nous retrouver en Andalousie.

 P1050409 Arequipa, Plaza de Armas.

P1050410 Style colonial et facades blanches sont caracteristiques de la ville, construite en grande partie en pierre de lave blanche.

P1050406 Au fond, les volcans.

P1050335

P1050323 Plusieurs cloitres et rues de couleurs differentes parsement le couvent.

P1050325

P1050337

P1050344 Les rues du couvent ressemblent aux rues des villages d'Andalousie.

P1050349 Une des nombreuses processions de la Semaine Sainte.

Anecdote incroyable prouvant que le monde n'est pas si grand que ca : lors de l'attente au petit poste frontiere terrestre entre la Bolivie et le Perou, nous avons retrouve deux autres voyageurs au long cours, Julia et Romain. Nous les avions rencontres ....... au Nepal......... a 5000m d'altitude, dans un lodge du Tour des Annapurnas, il y a donc 6 mois. Apres les Annapurnas, nos routes s'etaient separees (ils sont passes entre autre par le Japon et la Nouvelle-Zelande) et se sont rejointes a la frontiere Bolivie/Perou. Nous avons fete nos retrouvailles dans un resto d'Arequipa.

Apres avoir flane et paresse a Arequipa, nous avions envie de rechausser les godillots. Direction donc le Canyon de Colca, a 6 heures de bus d'Arequipa.

Avec une profondeur de 3400 m, c'est le 2eme canyon le plus profond du monde. Le premier est un canyon voisin, le Canyon de Cotahuasi, encore plus profond (3535m). Son point culminant est à 4350 m d'altitude et dans le fond coule la riviere Colca.

Nous avons fait un circuit de 3 jours, seuls, partant de Cabanaconde, village situe au sommet du canyon a 3287m. La descente jusqu'au fond du canyon represente 1200m de denivelee negative. Nous avons dormi dans deux villages, Cosnirhua et Llahuar, relies uniquement pas des sentiers a flanc de montagne. Nous avions dans cet environnement un peu l'impression de nous retrouver sur le debut du Tour des Annapurnas.

Au fond du canyon regne un microclimat chaud, avec des fruits en abondance et des palmiers, a tel point qu'un endroit a ete baptise "oasis" de Sangalle.

Bref, 3 jours de montees et descentes dans la chaleur, mais que de beaux panoramas !

P1050357 Depart vers le fond du canyon. L'etape se fera de l'autre cote, un peu a droite en haut (on y voit un village au loin).

P1050358 Le lendemain, nous emprunterons le sentier que l'on apercoit en face, a flanc de montagne.

P1050381 Premier bivouac chez l'habitant, a Cosnirhua, sous les avocatiers, orangers, mandariniers.

P1050388

P1050389 En perspective, le chemin du retour du 3eme jour (celui qui monte, qui monte, qui monte, en haut a gauche)

P1050393

P1050394 Plantation de figuiers de Barbarie dont les fruits succulents nous ont bien desalteres.

P1050395

P1050398 Deuxieme bivouac a Llahuar, au fond du canyon, au pied de geraniums geants.

P1050402 Costume traditionnel des habitantes de la region de Colca.

Les femmes portent toutes des chapeaux tres colores et decores de facon differente selon le village.

De retour de ce trek, nous avons retrouve Arequipa, mais pour peu de temps puisque nous partons des maintenant pour Cuzco ou nous prevoyons un autre trek, celui de Choquequirau. Mais cela fera l'objet d'un autre message...

A bientot