La préparation du voyage nous fait découvrir entre autres les coutumes et règles de savoir-vivre et d'harmonie des pays où nous allons séjourner.
     Dans le genre, le peuple Mongol vit dans une société pleine de tabous religieux dont voici quelques exemples et que nous allons devoir respecter (extrait du site routard.com)

À faire :

- Serrez immédiatement la main de la personne que vous avez bousculée ou sur le pied de laquelle vous avez marché.
- Dans une yourte, gardez votre chapeau, évitez de stationner sur le seuil de la porte, asseyez-vous tout de suite à gauche de l’entrée et attendez qu’on vous invite vers la place d’honneur au fond de la yourte.
- Respectez infiniment l’autel qui se trouve à l’opposé de la porte dans la yourte.
- Dans une yourte ou autour d’un ovoo (amas de pierres, de branches et d’offrandes dans la campagne), déplacez-vous dans le sens des aiguilles d’une montre.
- Recevez ce qui vous est tendu des deux mains, ou de la main droite avec la main gauche collée au coude droit (en signe de bonnes intentions).
- Mangez ou buvez les aliments qu’on vous offre, ou à défaut goûtez-y. Si c’est de l’alcool et que vous n’en buvez pas, trempez-y les lèvres par politesse. Accepter ce qu’on vous tend, ce qu’on vous donne, c’est faire preuve de politesse.
- Si on vous offre de la vodka ou de l’arkhi, trempez-y l’extrémité de l’annulaire et jetez-en quelques gouttes en l’air d’une pichenette.
- Quand vous croisez une personne plus âgée que vous, laissez-la passer devant vous.

À ne pas faire :

- Ne portez pas de vêtement simplement posé sur vos épaules ; ne gardez pas vos manches roulées au-dessus des coudes.
- N’enjambez rien ni personne, contournez les objets, même s’ils sont posés au sol.
- Le feu est sacré. N’y jetez rien, ne le montrez pas du doigt, ne pointez rien en sa direction. Ne tendez pas les jambes vers lui. Ne dispersez pas les cendres d’un foyer, même éteint.
- Ne frappez jamais à la porte d’une yourte. Faites-vous entendre en arrivant à proximité, puis entrez-y directement en franchissant le seuil du pied droit.
- Dans une yourte, ne vous appuyez pas aux deux poteaux qui portent le toit (ils sont empreints d’une symbolique religieuse) ; ne passez pas entre eux, mais contournez-les. À l’intérieur, vous pouvez chantonner, mais pas siffler. N’apportez pas d’arme dans une yourte, ne franchissez pas le seuil avec une cravache à la main.

Le drapeau Mongol :

Drapeau_Mongolie